samedi 9 juillet 2011

Film suisse: "Le corps du métier" de Gwennaël Bolomey et Alexandre Morel

Oubliez vos aprioris sur la maison de paille des trois petits cochons

Invitée à l'avant-première de la projection du film "Le corps du métier", par un ami de coeur et co-réalisateur du film, j'y suis allée heureuse de voir sa créativité à l'oeuvre, mais ne sachant pas de quoi cela parlait.
Pour l'occasion, j'avais évidemment mis ma petite jupe, ainsi que le petit chemisier tendance Liberty qui allait avec, ainsi que mes fameuses petites ballerines bleues, cordonnées avec le tout! 
Faut pas déconner non plus, j'allais à l'avant-première d'un film de quelqu'un que je connaissais, c'est tout juste pas si j'avais mis mes talons, mais je les réserve quand le film sera présenter au Festival de Cannes!
Bref, en arrivant, à la salle, au City Club, à Pully (c'est pas loin de Cannes!), je me suis sentie un peu bête, et je me suis dit que mon vieux jeans et mes converses auraient fait l'affaire...
Je m'explique...
Le film parlait de la construction d'une maison de paille, donc c'était plutôt un public averti, plutôt écolo, engagé, de tout âge,... Et pas vraiment soucieux de ma tenue! :-)
Mon chemisier Liberty était donc tout à fait adapté à l'occasion... Moi aussi je recycle mes déchets, et j'achète même des infusions BIO!
Trèves de plaisanterie, je me suis donc installée dans mon vrai siège de cinéma (super confortable) et dans une VRAIE salle de cinéma comme on n'en fait plus, ne sachant pas trop ce que j'allais voir...

Et il ne me fallut pas 2 minutes, pour être transportée dans l'univers des maisons de paille, sujet que je connaissais vaguement.

Ce film-reportage relate la décision d'un jeune couple de construire une villa en paille, à Vers-Chez-Les-Blanc, une première en Suisse Romande. Ils mandatent le Collectif d’Architecture Participative et Ecologique (CARPE), basé à Lausanne, formé de quatre architectes refusant les modes de construction conventionnels, afin de bâtir une maison en paille porteuse et en terre.
Pendant environ une heure, nous assistons à l'élaboration de ce projet et la construction de cette villa.


Franchement, j'ai beaucoup aimé ce film, et ce n'est pas parce qu'il a été réalisé par un ami. J'ai trouvé la qualité de la réalisation très léchée, et les images très belles.
Les percussions qui ont accompagnées certaines scènes du film étaient bien choisies et rythmaient le tout.
Les différentes personnalités des protagonistes de ce projet, mis en avant dans le film, m'ont beaucoup touchées.
Je ne connaissais pas le concept de chantier participatif, et j'ai trouvé très intéressant autant d'un point de vue professionnel, qu'humain. Le film met bien en valeur ces deux points de vue.
J'ai d'autant plus aimé ce film, car les réalisateurs n'ont pas oublié d'y mettre un regard plein d'humour, sur un sujet, qui au premier abord, n'est pas drôle. 
Le sujet des constructions en paille est bien choisi, et le film met fin à plein de préjugés que l'on peut avoir sur ces sortes de logements.

Voici quelques extraits du film, tirés de leur site:




Je ne sais pas si le film est encore visible dans les salles, mais un DVD est en cours de production et sortira cet été. Il est disponible sur commande ici

J'oubliais, un grand bravo aux réalisateurs!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire