vendredi 2 décembre 2011

Bezemymailan


Bon, je sens que dans ce post, je vais me perdre... Parce que j'aimerais vous raconter comment j'ai découvert ces deux créatrices de fringues, et je ne sais pas par où commencer!
Commençons par le début!

En 2006, j'ai visionné le film "Sheitan" de Kim Chapiron (membre et fondateur, avec Romain Gavras du collectif Kourtrajmé).
J'ai eu un énorme coup de coeur pour la BO de ce film, pincipalement composées de titres de rap.
Eh oui, je suis une grande fan de hip hop depuis plus d'une quinzaine d'années!
Et pas délinquante pour autant... Oui, je le précise car je vois souvent dans les médias qu'on associe le rap à quelque chose de négatif, et cela a plutôt le don de m'énerver. Et pourtant, le hip hop est une culture riche, si on cherche à la connaître, et loin de nombreux clichés réducteurs.
Bon, je m'éloigne de mon sujet! :-)
Donc sur cette BO, j'ai croché sur la chanson Bâtards de barbares, interprété par le groupe La Caution, décrivant une immolation, avec des textes et un clip avec des images d'une violence « extrême ». 
Ce morceau a fait l'objet d'une reprise par Mai Lan, nommée Gentiment, je t'immole. J'ai adoré cette reprise, le décalage entre les paroles ultra violentes et la voix extrêmement douce de Mai Lan (soeur de Kim Chapiron). A écouter ici, âmes sensibles s'abstenir.
Complétement séduite par sa voix d'ange, je me suis intéressée un peu plus à cette fille, et j'ai découvert qu'elle était chanteuse, mais aussi styliste.


Avec une amie d'enfance, Bezem, elles décident un jour de lancer leurs propres créations "Bezemymailan", à l'image de leur métissage. Oui, Bezem est russe-togolaise et Mai Lan, franco-vietnamienne.
Ces deux parisiennes partent à la recherche de tissus venant du monde entier, et confectionnent des robes et autres pièces aux tissus colorés et graphiques.
Lors de voyages, notamment au Panama, en Birmanie, au Mexique et en Inde, elles poussent leur philosophie de création jusqu'à apprendre les techniques traditionnelles des artisans locaux et les utiliser dans la confection de leur propre représentation du vêtement ethnique et moderne.
Des créations ethniques qui reflètent complétement la multiculturalité qui existe dans une métropole telle que Paris, ville où elles ont grandi.

Ce sens du détail, ce savoir-faire impliqué, ce "fait à la main", ce pêle-mêle de cultures me fascinent complétement. Des habits colorés, qui détonnent des classiques de Zara, à l'encontre de la mainstream de la mode, cela me plaît. Même si je ne porterais pas l'ensemble de ce qu'elles font, je suis complétement admirative de leur travail et je leur tire mon chapeau!

J'ai eu aussi un méga coup de coeur pour leurs adorables tops à l'image d'animaux totem, à voir ici. Je les porterais bien en été, en superposition sur un t-shirt blanc ou noir, avec un simple jeans ou une petite jupe noire.







Ce qui me touche en plus de leurs créations, c'est la manière de présenter leur collection, lors de défilé en musique et en danse. Je trouve ça, tout simplement magnifique, une sorte d'invitation aux voyages:

Extraits d'un défilé de 2007




Je vous invite à en savoir plus sur ces deux créatrices, en allant visiter:

Leur page Facebook:

Leurs créations sont en vente sur le net, ici, ou sur Paris chez:

Ethik Concept Store
Forum des Halles - Espace créateurs
Boutik 404 / Porte Berger niv-1
75001 Paris

Mais qui pourrait les distribuer en Suisse?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire