mercredi 4 janvier 2012

Barbie dans tous ses états (version psychopathe)

Qui n'a jamais arraché la tête de sa Barbie? Qui ne lui a jamais taillé une coupe à l'iroquoise ou carrément rasé la tête? Non pas par révolte féministe, mais peut-être avec une pointe de sadisme, parce qu'on avait envie que cette foutue poupée parfaite vive un peu (et qu'on pensait que ses cheveux allaient repousser!).
Mais malgré sa blondeur, Barbie connaît le vieil adage: "La vengeance est un plat qui se mange froid"!

Et si derrière cette poupée sans histoires aux formes parfaites (mais disproportionnée à l'échelle humaine, voir cet article), à la blondeur candide se cachait un Dexter au féminin?
C'est ce qu'à imaginer la photographe Mariel Clayton, en mettant en scène la jolie blonde dans la peau d'une serial killeuse...

Mariel Clayton est une jeune photographe autodidacte canadienne au sens de l'humour subversif. Elle a choisi Barbie comme modèle afin de s'attaquer aux valeurs de l'image de la femme que la firme Mattel® véhicule depuis des années, et de la transformer en tueuse psychopathe ou encore en pornstar (voir clichés sur son site).




Site de Mariel Clayton
Flicker de Mariel Clayton
Page Facebook de Mariel Clayton

3 commentaires:

  1. Petite inspiration dexter pour l'avant dernière ?

    RépondreSupprimer
  2. Clairement inspirées de Dexter, et si tu vas voir sur son site, il y en a d'autres...

    RépondreSupprimer