lundi 16 janvier 2012

Dubaï et moi...

A la recherche de soleil, de farniente, et d'une destination pas trop cher pour partir une semaine, de Noël à Nouvel An, mon choix s'est porté sur Dubaï. 
Je dois avouer que c'est surtout les prix proposés à cette période de l'année qui m'ont décidé à partir là-bas. Car je ne faisais pas partie des personnes qui rêvent de partir à Dubaï. J'avais beaucoup de préjugés négatifs sur cet Emirat, surtout d'un point de vue écologique (mais j'ai fait l'autruche, j'avais trop besoin de soleil).
En parlant avec différentes personnes avant mon départ, beaucoup m'ont dit que j'avais de la chance de partir là-bas, qu'ils étaient curieux de découvrir ce pays.
Du coup, je suis partie avec une certaine envie de découvrir cette ville, qui au départ n'avait pas attisé plus que tant ma curiosité.

Nous avions réservé un bel hôtel 5*, le Bonnington, situé dans le New Dubaï, afin de nous reposer au maximum, et de profiter de la piscine et divers services qu'il proposait (salle de sport, hammam, sauna,...).

Voilà mon petit compte rendu de mes impressions sur Dubaï...

- Notre hôtel était vraiment super. Certes, il ne valait pas un hôtel 5 * européen, mais rien à dire coté service, propreté, gentillesse du personnel.
Nous n'avons pas assez profité de la piscine extérieur située au 11ème étage, elle était trop à l'ombre. Elle doit être très agréable les jours d'extrême chaleur.

- Nous avons beaucoup apprécié la température qu'il y faisait à cette période de  l'année, ni trop chaud, ni trop froid (25 degrés en moyenne la journée). Nous avons fait 3 jours de plage sans nous plaindre de la chaleur! Par contre impossible pour moi de se baigner, l'eau y était beaucoup trop froide.

-J'ai été impressionnée par la propreté dans la rue, et je vous rappelle que je suis suisse! Incroyable, ils passent même le plumeau sur les poubelles (véridique!). Par contre, les plages publiques au bord de la mer, sont absolument dégueulasses (des milliers de mégots jonchent le sol), et quand votre pied se retrouve nez à nez avec une lame de scie électrique, vous pensez à investir dans des chaussures de plages!

- Les hommes portent en majorité la dishdasha (longue djellabah blanche), qui leur donne une certaine prestance.
Les femmes sont habillées de longues abayas noires (robe portée au-dessus des autres vêtements chez les musulmans).
Le port du voile n'est pas obligatoire, mais la grande majorité des femmes le portent. Certaines sont entièrement voilées, d'autres laissent entrevoir leur yeux, d'autres portent le foulard cachant simplement leur chevelure.
Cependant, cet accessoire ne cache pas leur coquetterie que l'on peut largement deviné, en voyant leurs yeux hypermaquillés, une paire de hauts talons, des sacs de marque de luxe... Cela a beaucoup animé ma légendaire curiosité.

- Les légendaires malls sont à la hauteur des accros du shopping. On y trouve presque toutes les marques américaines comme européennes, de la marque cheap à celle de luxe.
Personnellement, ils sont tellement immenses et bondés de monde, que cela m'a vite fatiguée. Et les prix n'y sont pas avantageux. Bon, il faut dire que je revenais d'un voyage aux USA...

- L'architecture est impressionnante, et la ville illuminée est très belle. Mais cela ne m'a pas plus touché que ça... Les rues sont vides (les gens ne marchent pas dans la rue, ils se déplacent en voiture), on a l'impression d'être dans un décor de cinéma (sans acteurs)!

-  A la recherche d'un peu d'authenticité, j'ai beaucoup aimé me balader le long du port de marchandises, des magnifiques voiliers traditionnels (appelés boutres ou dhows) y  sont amarrés. J'ai aimé y trouvé un semblant de vie et une effervescence populaire. Le seul endroit, à Dubaï, où je me suis sentie vraiment bien.

- Nous avons mangé comme des reines durant notre séjours. Dubaï  vous offre une multitude de cuisine multiculturelle. Nous y avons mangé libanais, iranien, japonais, thaïlandais...
Et les prix y sont nettement moins cher qu'en Suisse.

- Lors de mon séjour, je n'ai pas trouvé d'identité arabe à cette ville. En effet, les arabes y sont en minorité. Les étrangers forment plus de 80% de la population. On y trouve surtout des Indiens, des Pakistanais et des Asiatiques, ainsi que des milliers de touristes! Finalement, on ressent plutôt les influences du sous-continent indien et de l’Asie que les traditions ancestrales du moyen-orient.

- C'est une ville, où je me suis senti en totale sécurité, même en tant que femme. J'ai lu d'ailleurs qu'il y avait moins d'1% de criminalité.

- Pour moi, Dubaï est la ville la plus spéciale où j'ai  pu voyager, une ville sans âme.











































Si vous voulez avoir une autre impression sur Dubaï, allez voir le billet de ma copine May.

5 commentaires:

  1. Merci de ton retour ! Je suis de plus en plus intriguée par ce Las Vegas Oriental. Un jour peut être. Tu n'as donc pas croisée beaucoup de femmes voilées si tu dis que les étrangers sont en majorité ?

    RépondreSupprimer
  2. Chère Ally, merci pour ton commentaire et d'avoir lu mon compte rendu! Effectivement, cet endroit est intriguant. Perso, j'ai préféré Las Vegas. Oui, il y a énormément de femmes voilée, des Dubaïotes comme des femmes des Emirats alentours... Mais il a aussi beaucoup d'étrangères,en particulier, des femmes asiatiques (Philippine, Thaïlande, Chine,...) qui y travaillent. D'après, les statistiques, en 2007, 65% de la population (hommes et femmes) est indienne ou paskitanaise (Merci wikipédia)...

    RépondreSupprimer
  3. T'es adorable sur cette photo : http://3.bp.blogspot.com/-_iK6_FYlF0Y/TxDdhIHVCCI/AAAAAAAAB7A/uFie0VnSTT8/s1600/_DSC4204.jpg

    [quel humour hein?]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé Hé Hé Hé, on dirait pas que je fais mes 32 ans! C'est le secret de l'air marin!
      L'autre jour, j'ai vu "Les Barons", j'ai adoré. Merci pour le conseil!

      Supprimer
  4. hehe! j'en suis bien contente...
    C'est un signe de la fin du monde ;-)

    RépondreSupprimer