vendredi 3 février 2012

La robe de mes rêves ou la passion du vintage


J'ai découvert cet été, par hasard, la page Facebook de La robe de mes rêves.
La robe de mes rêves est un Etsy shop.
Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas Etsy, c'est une plateforme de vente, où vous comme moi, pouvons s'y inscrire pour vendre ou pour acheter. La particularité d'Etsy est qu'on y trouve de tout, souvent du homemade, du vintage, et des milliers de belles choses.

Après avoir baver et rêver devant les quelques dizaines de robes vintage que nous proposait la vitrine virtuelle de ce magasin, je me suis aperçu, que la propriétaire était comme moi, lausannoise. Ni une ni deux, je lui envoya un petit message sur FB afin de la rencontrer, elle et ses merveilleuses pièces vintage, et de pouvoir vous en parler ici.

C'est donc en fin de soirée que je rencontrais Mireille Berton, passionnée de vintage.
Le courant a tout de suite passé et j'ai passé un peu plus de deux heures et demi à discuter chiffons et surtout à découvrir sa penderie. Moi, qui croyait que j'avais une armoire surremplie, et bien celle de Mireille, elle est étoffée!
Son enthousiasme et sa connaissance sur chaque pièce vintage sont incroyables. Elle peut vous parler d'une robe pendant 10 minutes, en vous citant sa marque (sans regarder l'étiquette, hé hé!) et en vous détaillant telle ou telle couture, tel ou tel col. Son savoir m'a laissée complétement baba et admirative.

Cette passion du beau vêtement ne lui vient par par hasard, sa mère était mannequin et couturière dans les années 1950-1960, est c'est sans doute dans cet environnement familial que cet intérêt pour le vintage commença.
Sa collection vintage, elle la débuta il y a plusieurs années, vendant des pièces pour en acquérir  d'autres. Elle déniche principalement ses trésors en Suisse, et à Paris.
Pour elle, le vintage est presque un art de vivre, une façon de redonner une nouvelle vie à un vêtement chargé d'histoire, une façon de se démarquer, en ayant un vrai style et en ne portant pas des habits fabriqués de manière industrielle.
Et ne confondez surtout pas vintage avec fripes pouilleuses, vous risquerez de l'offusquer. Non, chacun des vêtements qu'elle vend, a traversé les années au travers de propriétaires qui ont en pris soin avec amour.

Voilà, j'espère que comme moi, vous serez séduits par La robe de mes rêves, allez donc jeter un coup d'oeil à sa boutique ou sur sa page Facebook.
Deux arguments de choc: de jolies pièces et des prix abordables!










Petit rappel, pour mériter l'appellation "VINTAGE", le vêtement/ l'objet doit:

- avoir au moins 20 ans d'âge
- témoigner du style propre d'un couturier/designer
- être dans son état originel donc ne jamais avoir subi de transformations
- représenter un instant de mode ou de design
- être parfaitement conservé

Et évidemment, j'ai oublié de préciser que je suis partie avec une robe (fallait-il le préciser?.).. Celle-ci...
Promis, je vous la montre portée tout bientôt!


Un grand merci à Mireille pour sa disponibilité, sa gentillesse, et pour les photos qui lui appartiennent et qu'elle m'a permis d'utiliser pour cet article! You rock! :-)

1 commentaire:

  1. Eh bien voilà de quoi donner envie, bel article, belle rencontre aussi visiblement!

    RépondreSupprimer