vendredi 24 août 2012

Autoportraits sous drogue(s)

On le sait la drogue (c'est mal) modifie les perceptions et le fonctionnement du cerveau.
C'est dans cette optique que Bryan Lewis Saunders, un artiste américain, a décidé de mener une expérience artistique hors-norme.
En 1995, il décréta qu’il ferait un autoportrait de lui par jour pour le restant de ses jours. Puis lui vint l’idée, s’inspirant certainement de l’essai Les Portes de la Perception d’Aldous Huxley, de se peindre ou se dépeindre sous l'emprise de différentes drogues. 
Quelques uns ont été réalisés sous l’effet de drogues personnellement achetées, d’autres sous l’effet de produits délivrés en milieu hospitalier.

Les dessins sont très différents les uns des autres. Il a toutefois dû ralentir son rythme quotidien en raison de dommages causés au cerveau. (Tu m'étonnes!)

Personnellement, je trouve le résultat intéressant et beau sans avoir forcément envie de polémiquer sur cette démarche qui pourrait se transformer en plaidoyer contre la drogue.
On pourrait encore se demander si l'artiste n'aurait pas exagéré l'effet pour obtenir le dessin espéré par son public. 
Libre à chacun de se faire son opinion.  En tout cas, on ne peut pas retirer à Bryan Lewis Saunders ses talents de dessinateur.

Pour voir le reste des dessins, c'est ici.

 90mg Abilify

Abilify / Xanax / Ativan (dosage unknown in hospital)

sels de bain

Absinthe

Adderall

10mg Ambien

Cocaïne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire