mercredi 29 août 2012

Une après-midi au Street Food Festival

C'est une de mes profs qui m'a parlé de ce festival, rien que l'appelation de ce festival avait déjà tout pour me plaîre et m'enthousiasmer, il y avait les mots food et street!

C'est un festival organisé par La Cocina une association san franciscaine à but non lucratif, qui aide les femmes de couleur et les communautés d'immigrants à développer leurs activités alimentaires à faible coût.

La Cocina est né des femmes vendeuses de Mission District (quartier le plus ancien de San Francisco : aménagé par les Espagnols, il doit son nom à la première mission espagnole fondée en 1791 (Mission Dolores)) à San Francisco, qui ont lancé leurs petites entreprises hors de leurs maisons, dans les rues et partout où elles pouvaient trouver les espaces pour le faire. 
À partir de 2005, La Cocina a plaidé en faveur de politiques de la ville progressistes qui permettraient à ces chefs incroyablement talentueux de mettre officiellement leurs produits sur le marché. 

Ce festival en est une célébration du goût, des propriétaires de petites entreprises à San Francisco qui  font de la vraie nourriture de rue comme on aime.
En effet, à SF, il y a pas mal de vendeurs de nourriture informels, qui vendent leurs délicieux plats dans des food trucks, carts (camions, charettes, remorques,...), et cette nourriture est réputée comme étant une des meilleures.

Il m'a suffi de ces quelques informations pour partir, en me léchant déjà les babines, à l'assaut de ce festival qui fêtait sa quatrième édition.

C'est en début d'après-midi que je suis arrivé dans le quartier populaire de Mission, à Folsom Street, une longue rue où se suivait un nombre incroyable de petites tentes blanches, qui proposaient des mets plus alléchants les uns que les autres. Les longues files d'attentes m'ont aidées à faire mon choix plus rapidement, de la nourriture mexicaine, un plat que je n'avais jamais goûté auparavant et dont je ne me rappelle plus le nom mais exquis! Il y en avait vraiment pour tous les gôuts et la nourriture représentait parfaitement la diversité ethnique à San Francisco. 
Les odeurs de cuisine étaient entremêlées aux notes de musique qui faisaient vibrer cette ambiance de rue. J'ai adoré!
 

The minute of the spanish cow :

"Frankenfood"=  terme péjoratif pour parler de nourriture modifiée, d'aliments génétiquement modifiés.

















http://www.sfstreetfoodfest.com/

5 commentaires:

  1. elles sont super tes photos, on s'y croirait, ça fait voyager! J'ai faim!

    RépondreSupprimer
  2. J'y suis passée il n'y a pas longtemps mais j'ai raté le festival. Dommage car tes photos donnent envie.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Cerise de nous faire partager ton expérience, je dévore chaque nouvel article.
    J'ai l'impression que pour toi, tout se passe bien, tu as l'air d'en profiter. Et tant mieux !
    Aller, j'en veux encore, encore, encore !
    Caroline (celle qui rêve aussi d'aller aux usa, qui te remercie d'avoir répondu à son commentaire ET de l'encourager !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de me lire Caroline! Oui, je te le redis: "Go! Go! Go!"!
      Oui, tout se passe super bien pour moi, j'essaie de profiter un maximum de cette expérience et de la partager à ma manière ici.
      See you soon!

      Supprimer