vendredi 30 novembre 2012

Karine Guignard aka La Gale

Ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous parler d'une maladie parasitaire, mais d'un petit bout de femme qui rappe, Karine Guignard, aka La Gale.
Technicienne du spectacle de formation, elle partage son temps entre la musique et le cinéma (et sûrement beaucoup d'autres choses).
Vous avez peut-être pu la voir dans le téléfilm «De l’Encre» de Hamé et Ekoué du groupe La Rumeur, aux côtés de Beatrice Dalle, diffusé sur Canal +.

Un son, une personnalité que j'aime beaucoup.

Source: Google

Karine Guignard est née en Suisse, d'une mère libanaise et d'un père suisse, de chacune de ces cultures, elles en tirent une force.
Talentueuse et engagée sont deux adjectifs, qui à mon avis, qualifient tant la personne que sa musique.

Dès l'âge de 15 ans, elle plonge dans l'univers de la musique, essayant le rock, le punk. C'est lors d'un voyage au Liban en 2002, qu'elle fût introduite  dans le milieu du rap libanais.
C'est à ce moment là qu'elle adopte le nom de scène de La Gale, tiré d'une petite histoire personnelle, "C’est une histoire anecdotique en fait. La gale n’est pas une maladie de l’antiquité, ni une maladie de gens sales, et tu peux l’attraper de nos jours. C’est ce qui m’est arrivé, en fait. Mes copains, qui trouvaient ça super drôle, mon dit "ben voilà, tu as trouvé ton nom de scène !". En plus, il y a une expression au Liban qui dit el-Aarab jarab (les Arabes sont des galeux), donc ça a forcément fait rigoler tous mes copains ici".

Karine est une rappeuse de 28 ans plutôt atypique, ayant le franc parler d'une punk, "la colère" et le flot d’une rappeuse, et le look d’une rockeuse.
Sans aucun artifice, son rap reflète parfaitement ce mélange, ainsi que la personne qui se cache derrière le micro, quelqu'un de vrai, de brut.

Voilà, je vous invite tout simplement à l'écouter et si vous aimez, vous pouvez la retrouver sur sa page Facebook.

Vous pouvez également acheter et/ou écouter son album ici ou sur Itunes. Un album que je recommande vivement aux amateurs de hip-hop. Il est possible de ne pas aimer le genre mais on ne peut pas renier la qualité des dix titres qu'il offre.


Vous voulez en savoir plus?

- Retrouvez la sur son tumblr.

- Ici vous trouverez une série de vidéos sur La Gale, très bien réalisées.

- Voici un article de La Tribune de Genève

- Un article du 24 Heures

2 commentaires:

  1. Merci pour ce bel article Cerise! J'apprécie également beaucoup cette artiste, que j'ai découvert cette année à Paléo. Belle fin de semaine à toi!

    RépondreSupprimer
  2. C’est très intéressant, je vous félicite pour vos efforts Je vous invite à découvrir cet nouvel phénomène du commerce en ligne : friperie en ligne, est devenue un business global et une des solutions de e-commerce, où l’on peut vendre nos vêtements usagés et en acheter d’autres à des prix pas cher.
    http://www.glamissime.net/mode/accedez-vous-a-la-friperie-en-ligne-pour-acheter-vos-vetements/

    RépondreSupprimer